Exposition Rembrandt au couvent Sainte-Cécile

Rembrandt exposition exclusive de 68 gravures originales

Rembrandt est indéniablement l’un des maîtres à penser de Claude Weisbuch.
Une exposition exceptionnelle va avoir lieu au couvent Sainte Cécile !

Le Fonds Glénat pour le Patrimoine et la Création expose au couvent Sainte-Cécile, en avant-première de leur installation définitive à Grenoble, la collection complète de 68 gravures originales de Rembrandt.
Dans sa future présentation permanente, la collection ne sera présentée que partiellement en raison des règles de conservation préventive d’œuvres sur papier.

[metaslider id=1960]

Cette collection de gravures de Rembrandt, créée depuis 1984 par le britannique Neil Kaplan et acquise par le Fonds Glénat pour le Patrimoine et la Création en 2017, est principalement  constituée de portraits. Ces œuvres permettent d’appréhender le génie de l’artiste : ses gravures invitent à pénétrer l’âme des personnes représentées. On peut considérer Rembrandt comme le plus grand graveur. Son héritage artistique ne cesse jamais de stupéfier.

Rembrandt maître graveur

Rembrandt dessine et grave à partir des années 1620 à Amsterdam commençant par des thèmes bibliques et antiques. S’inspirant de Caravage, il joue « avec l’éclairage pour créer un clair-obscur et une œuvre totalement intemporelle », s’enthousiasme Ger Luijten, directeur de la fondation Custodia à Paris qui a conseillé Jacques Glénat pour ses acquisitions.

Il affirme son style en multipliant les scènes de la vie quotidienne mais aussi les portraits et les autoportraits. Le maître de la lumière et des demi-teintes est aussi un amoureux du détail. Il capte avec virtuosité les textures et les expressions jusqu’à donner une intensité à ses personnages. Jusqu’à les rendre vivants.

Avec son art de la composition et de la monumentalité (dans de si petits formats), l’artiste néerlandais fut sans doute à l’origine de la préhistoire de la bande dessinée que défend aujourd’hui la maison Glénat. « Il y a une certaine continuité, indique Jacques Glénat. Chaque gravure nous raconte plein d’histoires. A chaque fois, c’est un monde merveilleux ».

« Dans l’histoire de l’art graphique, il arrive rarement qu’on puisse identifier complètement une technique au génie d’un seul artiste ; cependant, on peut dire que la gravure à l’eau-forte, au XVIIe siècle, c’est Rembrandt. »
Karel G. Boon, directeur du Cabinet des estampes du Rijksmuseum, Amsterdam, 1963

Ateliers pour le jeune public

L’estampe, gravure et impression
12 ateliers encadrés pour les scolaires (CP au CM2) en novembre de 9 h à 11h. Participation de 20 € par classe l’atelier de 2h.
Pour tous 3 dates sont proposées, les 24, 26 et 27 octobre durant la première semaine des vacances scolaires de la Toussaint. Participation de 6 € par enfant l’atelier de 2h.

Renseignements

Période : 19/10/2017 au 06/01/2018 11 h 00 à 19 h 00
Du lundi au samedi, de 11h à 12h30 et de 13h30 à 19h.
Entrée : 6 €, gratuit pour les moins de 13 ans.
Ateliers Inscriptions auprès de Sandrine Leo au 04 76 90 97 08, sandrine.leo@glenat.com
Renseignements au 04 76 88 75 75

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *